Haut de page
FERMER
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d'intérêts.
NewsletterFacebookTwitterScoop.It!InstagramPinterestGoogle+RSS
myCTC.fr
Accueil




myCTC.fr  >  Forums  >  Questions / Réponses (FAQ)  >  Chaussure  >  Pointures de chaussures et correspondances
myCTC.fr  >  Forums  >  Questions / Réponses (FAQ)  >  Chaussure  >  Pointures de chaussures et correspondances

Réponses du sujet "Pointures de chaussures et correspondances"

Répondre à ce sujet   Faire une recherche
AuteurSujet : Pointures de chaussures et correspondances
myCTC.fr
Inscrit le : 30/01/2002
Messages : 1967
Localisation : Lyon
Posté le 10/08/2015 à 12:19:58            

La pointure d'une chaussure est l'ensemble des mesures* qui caractérisent un pied, une forme, une chaussure. L'usage, celui du public consommateur en particulier, tend à faire du mot pointure le synonyme de longueur.

*généralement exprimées en points, d'où le nom…

 

> retrouvez les tableaux de correspondande des pointures : adultes / enfants

 

 

Mesure du périmètre à l’articulation métatarso-phalangienne et de la longueur du pied, CTC - La Chaussure sous toutes ses coutures @2012

 

 

"Dire que l’on chausse du 41 signifie
que l’on porte des chaussures fabriquées
sur une forme de pointure 41."

 

POINTURE = LONGUEUR DU PIED ?

En réalité, si 35 mesures d'un pied sont prises et classées pour établir le volume chaussant d'une chaussure ; l'élaboration d'une pointure de chaussure dépend de :

  • la longueur du pied
  • le périmètre à l’articulation métatarso-phalangienne, qui traduit le volume avant-pied.

 

Pas de progression en longueur entre deux pointures, CTC - La Chaussure sous toutes ses coutures @2012

 

Pas de progression en volume entre deux pointures ou entre deux largueurs, CTC - La Chaussure sous toutes ses coutures @2012

 

Le chiffre exprimant la longueur est toujours indiqué sur la chaussure, en général sur la doublure du quartier et sur la cambrure de la semelle. Celui qui exprime la grosseur apparaît plus rarement, sauf lorsqu'un modèle donné est proposé en plusieurs largeurs, ce qui est en général réservé à la chaussure de luxe.

Par extension, la pointure est la aussi la taille marquée sur une pièce pour son repérage et son classement : la pointure d'une semelle, d'une première, d'un talon, etc.

 

LA POINTURE, UN SYSTÈME UNIVERSEL ?

Il est fréquent de retrouver sur les étiquettes de chaussures les différents systèmes de marquage :

  • EU pour le système européen basé sur le point français ;
  • UK pour le système anglais basé sur le point anglais ;
  • US pour le système américain, dérivé du point anglais ;
  • CM pour le Mondopoint, avec une pointure indiquée en centimètres ou millimètres.

En fait, il existe trois systèmes de progressions, qui coexistent et obéissent chacun à une règle, il s'agit :

  • du point de Paris, basé sur la longueur de la forme
  • du point anglais, basé également sur la longueur de la forme
  • du Mondopoint, basé sur la longueur du pied

Le "pas" d'agrandissement permet de définir l'écart de longueur entre deux pointures et il différe selon les systèmes :

  • 6,66 mm pour le point de Paris
  • 8,46 mm pour le point anglais
  • 5,00 mm pour le Mondopoint

Le point français, ou le point de Paris, adopte comme pas les deux-tiers de centimètre, soit 6,66 mm. Le pas de progression du périmètre aux doigts est de 5 mm. Une pointure 42 donne une longueur chaussante théorique de forme de 42 x 6,66 = 279,72 mm.

Le Mondopoint a comme pas le demi-centimètre, soit 5 mm. Ce système fait l’objet de la norme internationale ISO 9407, consultable au Centre de documentation de CTC. Elle repose sur les dimensions du pied. Ainsi,une pointure 265 correspond à une chaussure faite pour chausser un pied de 265 mm de long.

Le point anglais a comme unité le 1/3 de pouce, soit 8,46 mm pour le pas de gradation de la longueur. Le pas de progression du périmètre aux doigts (ou pas de largeur) est d'1/4 de pouce soit 6,37 mm, parfois arrondi à 6 mm. Il distingue la gamme enfant et la gamme adulte.

Le système américain est basé sur le point anglais et possède une gamme homme, une gamme femme et une gamme enfant. Selon les fabricants, à la pointure anglaise est ajoutée une 0,5 voire 1 point pour la gamme homme, et une 1,5 voire 2 points pour la gamme femme.

 

POUR ÊTRE PLUS COMPLET…

La ''grosseur" est la mesure du périmètre de la forme au niveau des orteils. Le pas d'agrandissement / écart de grosseur entre deux pointures est de 5 mm pour le point français et de 6 mm pour le point anglais. C'est le même écart 

La ''largeur" désignée par un code, correspond à la variation de la mesure du périmètre aux doigts de la forme pour une même pointure. Cette variation est identique à celle de la grosseur. Elle sera notée de :

  • 1 à 9 pour le point de Paris
  • A à I pour le point anglais
  • AAA à EEE pour le point US

 

Norme ISO/TS 19407 : une norme internationale pour tout simplifier ? Les experts ne sont pas tous d'accord…

Une norme internationale tente de simplifier les correspondances, la norme ISO/TS 19407:2015 "Chaussures - Pointures - Conversion des systèmes de pointures", publiée en févrer 2015. Plusieurs experts internationaux ont tenté de rapprocher les systèmes de conversion. Si la norme reconnaît ne pouvoir être une solution parfaite, CTC, membre du groupe de travail a émis des réserves du fait d'imprécisions sur le mode de calcul.

La version française se trouve est disponible à la boutique AFNOR XP ISO/TS 19407 de juin 2015 mais toutes ces normes sont en libre-consultation au Centre de documentation de CTC.

 

> Adultes

 


> Enfants

 

 

Cordialement,

Christophe pour l'équipe myCTC.fr

ERICK
Inscrit le : 10/12/2002
Messages : 1156
Localisation : Lunel
Posté le 12/08/2015 à 15:51:16            

Bonjour ,

Quel travail réalisé pendant vos congés Christophe....!! C'est stupéfiant de clarté.

Une question:

Combien  faut- il rajouter de longueur et largeur à une forme pour qu'elle soit chaussante par rapport à la longueur du pied?

ERICK

myCTC.fr
Inscrit le : 30/01/2002
Messages : 1967
Localisation : Lyon
Posté le 12/08/2015 à 16:28:31            
ERICK a écrit :

Une question:

Combien  faut- il rajouter de longueur et largeur à une forme pour qu'elle soit chaussante par rapport à la longueur du pied?

ERICK

Bonjour Éric,

merci pour votre compliment ! Non non, simple mise à jour d'une réponse présente sur l'ancien forum pour le retour des vacances ;-)

> selon notre expert-formier Denis CARTIER, le supplément de longueur est forcément variable selon l’esthétique du bout. Il est néanmoins possible de partir sur une base de 5 % en plus au minimum pour une chaussure fermée. Cela permet de compenser les variations de longueur d'un individu à l'autre d'une part, mais aussi de tenir compte de la déformation du pied durant la marche.

Concernant la grosseur, à l'inverse, il faut appliquer un retrait d'environ 4 % qui correspond à la compressibilité moyenne qu'un pied accepte pour se trouver maintenu. En deçà, ça blesse, au-delà, le pied "flotte" dans la chaussure. Ce sont des valeurs moyennes bien entendu…

Cordialement,

Christophe pour l'équipe myCTC.fr

loica.digongarcia
Inscrit le : 23/07/2012
Message : 1
Localisation : Aéropole Pyrénées cedex
Posté le 19/11/2015 à 17:28:24            

Bonjour, 

J'aurai voulu savoir si vous aviez une graphique représentant la courbe pointure / âge de l'enfant (moyenne, médiane, extremes, etc) comme la courbe de poids et de taille des carnets de santé ?

Merci d'avance, cela nous serait d'une grande aide

Cordialement

Loïca

IDUZKIAN
Inscrit le : 13/08/2005
Messages : 9
Localisation : Mauléon Soule
Posté le 01/02/2016 à 16:01:59            

Bonjour,

j' ai des soucis depuis quelques temps au sujet de la longueur des formes. J' ai toujours appris, et c'est ce que vous mentionnez, que la longueur d' un forme est définie en multipliant la pointure, par exemple un 37 par 6,66mm, ce qui nous donne 246,42mm. C' est bien ce que je retrouve sur les rubans classiques jaune qui nous servent à mesurer les formes.

Or, si je prends les mesures de ballerines ou de sneakers en pointure 37 la longueur des premieres correspondrait plus à un 36. Et lorsque je prends votre tableau de correspondance des pointures adultes, en face du 37 j' ai comme mesure 232,7mm!

Pourriez-vous m' éclairer à ce sujet?

Merci.

myCTC.fr
Inscrit le : 30/01/2002
Messages : 1967
Localisation : Lyon
Posté le 02/02/2016 à 11:36:32            
IDUZKIAN a écrit :

Bonjour,

j' ai des soucis depuis quelques temps au sujet de la longueur des formes. J' ai toujours appris, et c'est ce que vous mentionnez, que la longueur d' un forme est définie en multipliant la pointure, par exemple un 37 par 6,66mm, ce qui nous donne 246,42mm. C' est bien ce que je retrouve sur les rubans classiques jaune qui nous servent à mesurer les formes.

Or, si je prends les mesures de ballerines ou de sneakers en pointure 37 la longueur des premieres correspondrait plus à un 36. Et lorsque je prends votre tableau de correspondance des pointures adultes, en face du 37 j' ai comme mesure 232,7mm!

Pourriez-vous m' éclairer à ce sujet?

Merci.

Bonjour,

cette confusion étant fréquente, voici les retours de Denis CARTIER, notre expert Chaussant.

"La formule que vous évoquiez : pointure x 6.66 est parfaitement exacte et vous donne une longueur de forme théorique, en faisant abstraction du supplément esthétique pour bout pointu bien évidemment.

Par exemple  37 x 6.66 = 246.5 mm de longueur de forme, depuis l’extrémité arrière du talon (et non pas de la carre de forme), jusqu’à l’extrémité du bout.

Quand vous mesurez une première de propreté, vous ne tenez pas compte de la courbe du talon qui est d'environ 4 à 5 mm habituellement. Ce peut être l'une des sources d'écart entre la pointure et la mesure de la première. Ensuite, les ballerines et les sneakers, de part la forme très arrondie du bout, peuvent se contenter d'une valeur légèrement inférieure à la valeur théorique préconisée (de 1 à 2 mm). Et c'est là qu'il est important de préciser qu'à ce jour, aucune norme n'impose a quiconque de marquer les chaussures avec une taille exacte et précise.

Si un fabricant décidaient d'appeler ses tailles de chaussures "carotte" ou "marteau", ce serait,certe plus difficile a vendre, mais se serait son droit. Plaisanterie mise a part, on est souvent confronté à des disparités assez importantes de chaussant d'un article part rapport à un autre, sans véritablement trouver de solution, hormis l'essayage, car aucunes règles strictes n’existent.

Pour votre dernière question, il indique les longueurs de pieds correspondant aux pointures. L'une des formules retenues est alors longueur de forme théorique - 5% de supplément de confort, soit :

pour un 37 = 246.5 - 5%= 234 mm.

Certain de nos confrères utilisent la formule suivante : longueur de forme théorique - 2 pointures de supplément de confort.

Soit pour un 37 = 246.5 - (2x6.66) = 233.2 mm.

Ces deux formules sont sommes toutes assez proches dans le résultat."

Cordialement,

Christophe pour l'équipe myCTC.fr

  •                 
    myCTC.fr
    Posté le 10/08/2015 à 12:19:58

    La pointure d'une chaussure est l'ensemble des mesures* qui caractérisent un pied, une forme, une chaussure. L'usage, celui du public consommateur en particulier, tend à faire du mot pointure le synonyme de longueur.

    *généralement exprimées en points, d'où le nom…

     

    > retrouvez les tableaux de correspondande des pointures : adultes / enfants

     

     

    Mesure du périmètre à l’articulation métatarso-phalangienne et de la longueur du pied, CTC - La Chaussure sous toutes ses coutures @2012

     

     

    "Dire que l’on chausse du 41 signifie
    que l’on porte des chaussures fabriquées
    sur une forme de pointure 41."

     

    POINTURE = LONGUEUR DU PIED ?

    En réalité, si 35 mesures d'un pied sont prises et classées pour établir le volume chaussant d'une chaussure ; l'élaboration d'une pointure de chaussure dépend de :

    • la longueur du pied
    • le périmètre à l’articulation métatarso-phalangienne, qui traduit le volume avant-pied.

     

    Pas de progression en longueur entre deux pointures, CTC - La Chaussure sous toutes ses coutures @2012

     

    Pas de progression en volume entre deux pointures ou entre deux largueurs, CTC - La Chaussure sous toutes ses coutures @2012

     

    Le chiffre exprimant la longueur est toujours indiqué sur la chaussure, en général sur la doublure du quartier et sur la cambrure de la semelle. Celui qui exprime la grosseur apparaît plus rarement, sauf lorsqu'un modèle donné est proposé en plusieurs largeurs, ce qui est en général réservé à la chaussure de luxe.

    Par extension, la pointure est la aussi la taille marquée sur une pièce pour son repérage et son classement : la pointure d'une semelle, d'une première, d'un talon, etc.

     

    LA POINTURE, UN SYSTÈME UNIVERSEL ?

    Il est fréquent de retrouver sur les étiquettes de chaussures les différents systèmes de marquage :

    • EU pour le système européen basé sur le point français ;
    • UK pour le système anglais basé sur le point anglais ;
    • US pour le système américain, dérivé du point anglais ;
    • CM pour le Mondopoint, avec une pointure indiquée en centimètres ou millimètres.

    En fait, il existe trois systèmes de progressions, qui coexistent et obéissent chacun à une règle, il s'agit :

    • du point de Paris, basé sur la longueur de la forme
    • du point anglais, basé également sur la longueur de la forme
    • du Mondopoint, basé sur la longueur du pied

    Le "pas" d'agrandissement permet de définir l'écart de longueur entre deux pointures et il différe selon les systèmes :

    • 6,66 mm pour le point de Paris
    • 8,46 mm pour le point anglais
    • 5,00 mm pour le Mondopoint

    Le point français, ou le point de Paris, adopte comme pas les deux-tiers de centimètre, soit 6,66 mm. Le pas de progression du périmètre aux doigts est de 5 mm. Une pointure 42 donne une longueur chaussante théorique de forme de 42 x 6,66 = 279,72 mm.

    Le Mondopoint a comme pas le demi-centimètre, soit 5 mm. Ce système fait l’objet de la norme internationale ISO 9407, consultable au Centre de documentation de CTC. Elle repose sur les dimensions du pied. Ainsi,une pointure 265 correspond à une chaussure faite pour chausser un pied de 265 mm de long.

    Le point anglais a comme unité le 1/3 de pouce, soit 8,46 mm pour le pas de gradation de la longueur. Le pas de progression du périmètre aux doigts (ou pas de largeur) est d'1/4 de pouce soit 6,37 mm, parfois arrondi à 6 mm. Il distingue la gamme enfant et la gamme adulte.

    Le système américain est basé sur le point anglais et possède une gamme homme, une gamme femme et une gamme enfant. Selon les fabricants, à la pointure anglaise est ajoutée une 0,5 voire 1 point pour la gamme homme, et une 1,5 voire 2 points pour la gamme femme.

     

    POUR ÊTRE PLUS COMPLET…

    La ''grosseur" est la mesure du périmètre de la forme au niveau des orteils. Le pas d'agrandissement / écart de grosseur entre deux pointures est de 5 mm pour le point français et de 6 mm pour le point anglais. C'est le même écart 

    La ''largeur" désignée par un code, correspond à la variation de la mesure du périmètre aux doigts de la forme pour une même pointure. Cette variation est identique à celle de la grosseur. Elle sera notée de :

    • 1 à 9 pour le point de Paris
    • A à I pour le point anglais
    • AAA à EEE pour le point US

     

    Norme ISO/TS 19407 : une norme internationale pour tout simplifier ? Les experts ne sont pas tous d'accord…

    Une norme internationale tente de simplifier les correspondances, la norme ISO/TS 19407:2015 "Chaussures - Pointures - Conversion des systèmes de pointures", publiée en févrer 2015. Plusieurs experts internationaux ont tenté de rapprocher les systèmes de conversion. Si la norme reconnaît ne pouvoir être une solution parfaite, CTC, membre du groupe de travail a émis des réserves du fait d'imprécisions sur le mode de calcul.

    La version française se trouve est disponible à la boutique AFNOR XP ISO/TS 19407 de juin 2015 mais toutes ces normes sont en libre-consultation au Centre de documentation de CTC.

     

    > Adultes

     


    > Enfants

     

     

    Cordialement,

    Christophe pour l'équipe myCTC.fr

  •             
    ERICK
    Posté le 12/08/2015 à 15:51:16

    Bonjour ,

    Quel travail réalisé pendant vos congés Christophe....!! C'est stupéfiant de clarté.

    Une question:

    Combien  faut- il rajouter de longueur et largeur à une forme pour qu'elle soit chaussante par rapport à la longueur du pied?

    ERICK

  •             
    myCTC.fr
    Posté le 12/08/2015 à 16:28:31
    ERICK a écrit :

    Une question:

    Combien  faut- il rajouter de longueur et largeur à une forme pour qu'elle soit chaussante par rapport à la longueur du pied?

    ERICK

    Bonjour Éric,

    merci pour votre compliment ! Non non, simple mise à jour d'une réponse présente sur l'ancien forum pour le retour des vacances ;-)

    > selon notre expert-formier Denis CARTIER, le supplément de longueur est forcément variable selon l’esthétique du bout. Il est néanmoins possible de partir sur une base de 5 % en plus au minimum pour une chaussure fermée. Cela permet de compenser les variations de longueur d'un individu à l'autre d'une part, mais aussi de tenir compte de la déformation du pied durant la marche.

    Concernant la grosseur, à l'inverse, il faut appliquer un retrait d'environ 4 % qui correspond à la compressibilité moyenne qu'un pied accepte pour se trouver maintenu. En deçà, ça blesse, au-delà, le pied "flotte" dans la chaussure. Ce sont des valeurs moyennes bien entendu…

    Cordialement,

    Christophe pour l'équipe myCTC.fr

  •             
    loica.digongarcia
    Posté le 19/11/2015 à 17:28:24

    Bonjour, 

    J'aurai voulu savoir si vous aviez une graphique représentant la courbe pointure / âge de l'enfant (moyenne, médiane, extremes, etc) comme la courbe de poids et de taille des carnets de santé ?

    Merci d'avance, cela nous serait d'une grande aide

    Cordialement

    Loïca

  •             
    IDUZKIAN
    Posté le 01/02/2016 à 16:01:59

    Bonjour,

    j' ai des soucis depuis quelques temps au sujet de la longueur des formes. J' ai toujours appris, et c'est ce que vous mentionnez, que la longueur d' un forme est définie en multipliant la pointure, par exemple un 37 par 6,66mm, ce qui nous donne 246,42mm. C' est bien ce que je retrouve sur les rubans classiques jaune qui nous servent à mesurer les formes.

    Or, si je prends les mesures de ballerines ou de sneakers en pointure 37 la longueur des premieres correspondrait plus à un 36. Et lorsque je prends votre tableau de correspondance des pointures adultes, en face du 37 j' ai comme mesure 232,7mm!

    Pourriez-vous m' éclairer à ce sujet?

    Merci.

  •             
    myCTC.fr
    Posté le 02/02/2016 à 11:36:32
    IDUZKIAN a écrit :

    Bonjour,

    j' ai des soucis depuis quelques temps au sujet de la longueur des formes. J' ai toujours appris, et c'est ce que vous mentionnez, que la longueur d' un forme est définie en multipliant la pointure, par exemple un 37 par 6,66mm, ce qui nous donne 246,42mm. C' est bien ce que je retrouve sur les rubans classiques jaune qui nous servent à mesurer les formes.

    Or, si je prends les mesures de ballerines ou de sneakers en pointure 37 la longueur des premieres correspondrait plus à un 36. Et lorsque je prends votre tableau de correspondance des pointures adultes, en face du 37 j' ai comme mesure 232,7mm!

    Pourriez-vous m' éclairer à ce sujet?

    Merci.

    Bonjour,

    cette confusion étant fréquente, voici les retours de Denis CARTIER, notre expert Chaussant.

    "La formule que vous évoquiez : pointure x 6.66 est parfaitement exacte et vous donne une longueur de forme théorique, en faisant abstraction du supplément esthétique pour bout pointu bien évidemment.

    Par exemple  37 x 6.66 = 246.5 mm de longueur de forme, depuis l’extrémité arrière du talon (et non pas de la carre de forme), jusqu’à l’extrémité du bout.

    Quand vous mesurez une première de propreté, vous ne tenez pas compte de la courbe du talon qui est d'environ 4 à 5 mm habituellement. Ce peut être l'une des sources d'écart entre la pointure et la mesure de la première. Ensuite, les ballerines et les sneakers, de part la forme très arrondie du bout, peuvent se contenter d'une valeur légèrement inférieure à la valeur théorique préconisée (de 1 à 2 mm). Et c'est là qu'il est important de préciser qu'à ce jour, aucune norme n'impose a quiconque de marquer les chaussures avec une taille exacte et précise.

    Si un fabricant décidaient d'appeler ses tailles de chaussures "carotte" ou "marteau", ce serait,certe plus difficile a vendre, mais se serait son droit. Plaisanterie mise a part, on est souvent confronté à des disparités assez importantes de chaussant d'un article part rapport à un autre, sans véritablement trouver de solution, hormis l'essayage, car aucunes règles strictes n’existent.

    Pour votre dernière question, il indique les longueurs de pieds correspondant aux pointures. L'une des formules retenues est alors longueur de forme théorique - 5% de supplément de confort, soit :

    pour un 37 = 246.5 - 5%= 234 mm.

    Certain de nos confrères utilisent la formule suivante : longueur de forme théorique - 2 pointures de supplément de confort.

    Soit pour un 37 = 246.5 - (2x6.66) = 233.2 mm.

    Ces deux formules sont sommes toutes assez proches dans le résultat."

    Cordialement,

    Christophe pour l'équipe myCTC.fr

Répondre à ce sujet   Faire une recherche