Haut de page
FacebookTwitterScoop.It!InstagramPinterestGoogle+RSS
myCTC.fr
Accueil




Il revient ainsi sur quatre défis majeurs à relever… et autant de chantiers pour le comité sus-cité : la formation – Hermès forme plus d’une centaine de maroquiniers chaque année faute de recrues dans les filières en place -, la compétitivité – à savoir le renforcement des relations avec la sous-traitance -, l’accompagnement des marques émergentes, et le développement durable notamment par le biais de la traçabilité.
La filière française du cuir, l'une des plus performantes du pays à l'exportation, s'inquiète du financement de son bras armé sur les marchés étrangers que le gouvernement entend réduire, a indiqu
Actualité industrie : En introduction du Forum de la Mode, ce mercredi matin à Bercy, Guillaume de Seynes, membre du comité exécutif d'Hermès et président du comité stratégique de la filière mode et luxe a souligné le dynamisme du secteur. (#1032583)
Professionnels français du cuir et de la mode, de l’artisanat et de l’industrie ont débattu au Sénat à Paris lors d’un colloque intitulé « Industrie de la mode et métiers d’art : savoir-faire, formation, innovation et compétitivité - Un pilier de l’économie française ». Le Palais du Luxembourg a réuni 250 experts du secteur qui ont partagé inquiétudes et perspectives. Une première dont la filière attend beaucoup.
La restructuration continue au sein de Vivarte. Cette fois, les inquiétudes se portent sur les magasins Minelli et San Marina. Le groupe a lancé une procédure de mise en vente.
01/01 au 31/12 - Le New Black
Plateforme web - , France
Mission de prospection collective - Varsovie, Pologne
Mission de prospection collective - Londres, Royaume-Uni
Mission de prospection collective - Moscou, Russie
24/11 au 02/12 - Salon du Cheval de Paris
Jumping - Villepinte, France
26/11 au 29/11 - ALL4PACK Paris
Salon - Villepinte, France
Nouvel ouvrage dans la collection LES INDISPENSABLES DE CTC
La forme est à la base de la conception d’une chaussure, à l’intersection entre technique et esthétique, entre savoir faire traditionnels et technologies les plus avancées.
Si la mode est affaire de style, elle est aussi et surtout affaire de postures, de points de vue, d’attitudes d’hommes et de femmes qui cherchent à affirmer leur individualité dans leur manière de se looker. Forts de cette vision, CTC a travaillé ses tendances Printemps / Eté 2018 pour le secteur de l’espadrille autour de quatre attitudes qui répondent aux modes de vie et aux aspirations stylistiques actuelles
Si un confort décontracté, porté par l’extension du sport, s’impose comme une qualité sine qua non à l’intérieur (comme à l’extérieur !), la séduction n’est pas oubliée avec des envies de décors fantaisistes et une grande liberté prise avec les couleurs qui apportent une vraie note d’optimisme pour cette nouvelle saison estivale. Découvrez ci-après les partis pris coloristiques CTC, pour l’homme, la femme et l’enfant, en 6 couleurs vedettes par secteur.
Pour la saison P/E 2018, CTC vous propose 4 histoires de mode spécifiques au marché de l’enfant et du bébé (chaussure, sac, cartable, bagage et petite maroquinerie) et quatre familles de couleurs fondamentales.
Derrière l’opacité du visible se cachent des mondes à explorer et à découvrir via le prisme d’un microscope ou d’une radiographie. L’infiniment petit se frotte au réel et à l’infiniment grand, des images saisissantes dévoilent des beautés insolites, une forme d’archéologie qui mêle la science et la poésie. Pour la saison P/E 2018, les couleurs traversent le miroir et construisent cinq gammes affirmées, inspirées par des images singulières qui font écho à une assertion de Baudelaire « le beau est toujours bizarre ».